Rousseur.org, le site des roux

Derniers commentaires

Mots-Clefs

Le bronzage des roux

De Sunny le 4 mai 2005

Rousses et Roux, vous pouvez bronzer, si si c’est vrai. Pas beaucoup mais un peu, pas longtemps mais parcimonieusement, pas n’importe comment surtout.

Depuis quelques années le grand public est matraqué par l’information sur les risques d’abus de soleil. Nous les rousses et les roux nous avons eu plus que tout autre la conscience de ce danger (plus qu’ un blond et brun à la peau claire qui s’imaginent pouvoir se foutre au soleil malgré des milliers de grains de beauté, mélanomes en puissance).

Confronté à ce dilemme depuis tout gosse parce qu’on m’emmenait à la plage et que je n’aimais pas faire la tartine de crème, ni les railleries des abrutis, je me suis demandé si c’était quand même possible. Je m’étais résigné à tort.

Grandir sous le soleil

Partons de l’enfance pour suivre l’itinéraire d’un roux lambda et de son capital soleil (la capacité de sa peau à gérer le soleil, un jour égal à zéro, alors prudence). Un bambin roux, joue comme ses amis, sous le soleil, sans crème sauf quand il va à la « plage ». Là les parents font attention mais pas trop « merci papa maman » !! Donc pendant l’enfance nous avons toutes et tous été exposés plus ou moins au soleil sans précautions particulières, ni régime alimentaire spécifique (légumes, fruits). Les garçons peut-être un peu plus, car jouant plus dehors sur un terrain de sport, alors que les filles jouaient sagement à la poupée à l’ombre d’un grand chêne. Pour tout cela : trop tard.

L’adolescence arrive et le rouquin rechigne souvent à aller à la plage ou se dévétir tout simplement, à manger équilibré (fruits et légumes). La rouquine, s’expose peut-être un peu plus car son corps change et elle le montre, il est beau parce que particulier, parce qu’elle est aussi plus mâture au même âge. Bref, tout cela ne nous dit pas quoi faire pour bronzer, mais nous renseigne sur les raisons d’un bronzage difficile ou de coups de soleil mémorables.

Qu’est ce que le bronzage ?

Le bronzage c’est une augmentation de pigments de mélanine bruns et rouges dans les cellules de la peau du à l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Ces pigments apparaissent pour protéger la peau et absorber tout le soleil à leur place. Chez les roux les pigments bruns sont en petite quantité et les rouges en grande quantité. Les rouges filtrent moins bien les UV donc la peau est moins protégée. Comment y remédier ? Par l’alimentation.

Que manger et pourquoi?

1. Du bêta-carotène

Des carottes, tomates, abricots, pêches, et autre fruits avec du *bêta-carotène* pas cher, il permet de fabriquer la mélanine. Le persil et autres légumes verts en contiennent énormément mais leur chlorophyle verte recouvre la couleur rouge du carotène. Des gélules existent dans le commerce, elle sont parfois chères et parfois non, et ont l’avantage de simplifier la prise lorsque notre repas est pris sur le coude (huile de bourache, carotène, etc).

Prenez les au petit dèj, au moins deux semaines avant l’exposition. Pour nous les roux compter 4 semaines. Attention à ne pas dépasser le nombre de gélules car à forte dose la vitamine A est toxique, mangez donc quelques fruits en plus.

L’idéal est d’avoir un apport régulier au moins pendant la belle saison et pour conserver les pigments quelque temps continuer à manger de bons légumes en pensant à José B.

Maintenant que la peau a la peinture pour fabriquer des couleurs, il faut la ménager parce que sinon elle s’éssoufflera rapidement et va vieillir prématurément.

2. Se battre contre les radicaux libres

Le soleil envoie des UV qui font bronzer quand on a ce qu’il faut dans les cellules de la peau (le béta carotène) mais des radicaux libres se constituent par cette réaction. Ils vibrent dans notre corps et détériorent les tissus de toute sorte, la peau est en première ligne.

Contre ceux là, de nombreuses vitamines et minéraux sont neutralisantes : les vitamine A,C, E (fruits, légumes, beurre, poisson) et des minéraux comme le sélénium. Ce dernier est plus efficace mais peu présent dans les fruits et légumes car les terres agricoles n’en contiennent plus assez en france (aux chiottes le kiwi des landes à part la vitamine C). L’impact des radicaux libres réduit au maximum, on peut s’attaquer au bon fonctionnement des cellules de la peau.

3. De l’eau et de l’huile

Pour fonctionner les cellules aiment l’eau et l’huile, pas le tabac ni l’alcool, dommage. Faisons avec. Buvons beaucoup d’eau avant et pendant l’exposition, vraiment beaucoup, cela permettra d’éviter à un coup de soleil de s’aggraver car les cellules sont plus à même de résoudre la surchauffe rapidement.

Boire de l’huile, beurk. Manger gras un peu c’est possible et même très appréciable, mais du bon gras: huile d’olive, tournesol, colza (le mieux et le moins cher), du poisson , de la viande grise ou blanche, du jambon mais la charcuterie bof. J’en oublie sûrement.

En conclusion

Voilà, un chapeau et des lunettes de soleil fermées sur les cotés sinon c’est pas top. On s’expose peu au début : 5, 10 puis 20, 30 minutes. On peut même faire du nu intégral pour faire bronzer le ou les tout-blancs c’est selon le sexe, à condition de trouver un coin où on est vraiment certain de ne pas être dérangé (faites gaffe parfois c’est gênant et même dangereux). Sérieusement il faudrait que j’aille chez les nudistes au moins je me ferai plus chier.

Donc faire gaffe à ce qu’on mange quand on s’expose. De toute façon à la moindre incartade c’est la brûlure, puis la biafine.

Je vous ai tout dit, bronzez bien, mais contentez vous de peu. Rajoutez un peu d’autobronzant sur les jambes au départ pour vous motiver, ou à la fin pour atteindre le hâle tant convoité.

54 Commentaires »

  1. 1 Chu
    Comment du lundi 10 juin 2013 à 20:26

    Personellement je suis rousse et je bronze sans problème avec peu de tâches de rousseur, je n’ai jamais eu de gros problème avec le soleil comme les coups de soleil (juste quand je ne faisais vraiment pas attention comme les personnes n’étant pas rousse) l’hiver je retrouve ma couleur de peau très blanche mais en gardant quelques traces de bronzages quand même.Donc oui il est possible pour une rousse/roux de bronzer sans soucis ^^

  2. 2 Jean-Guillaume Marchand
    Comment du dimanche 16 juin 2013 à 17:24

    Moi quand je suis au solei je deviens rouge sur les bras et le visage. Je suis régulièrement dehors lié à mon travail

  3. 3 Élo
    Comment du samedi 22 juin 2013 à 5:14

    Je ne suis pas rousse et je ne bronze jamais , mais toujours des coups de soleil ! Cela veux-t-il dire que j’ai des gènes de roux ou que ma peau est juste sensible au soleil ?

  4. 4 linou
    Comment du jeudi 26 juin 2014 à 18:44

    Je suis rousses avec des taches de rousseurs. Quand il y a quelques rayons de soleil, je vois tout de suite mes taches de rousseurs qui « éclatent ».
    A propos du bronzage, les 2/3 premiers jours de vacances je prend quelques coup de soleil, mais les jours d’après je commence a bronzer!!
    Pour mes cheveux, ils sont super beaux, ils éclaircissent, avec quelques reflet blond,(se qui super beau), pour encore plus les refléter , je me met du spray pour les cheveux spéciale blonde.
    voila maintenant vous connaissez toutes !es techniques

Écrire un commentaire


Les commentaires injurieux, débiles, puériles, racistes, en style SMS, tout en majuscules, totalement hors propos ou de spam ne seront pas publiés.

Le site des roux est propulsé par WordPress, maintenu par Sunny.
Textes et contenus sous licence Creative Commons, des droits réservés.